Exposition… Sans Titre

Mercredi dernier, c’était le vernissage de l’exposition photo autour des maisons gérées par l’association Un Toit c’est Un Droit Rennes – UTUD.

Retour en images sur ce moment fort ! Le projet photo a été réalisé en collaboration avec des habitants de ces maisons, sur proposition d’une équipe de chercheurs de l’ Université de Rennes 1, membres du laboratoire #Arènes, partenaire du projet européen Merging – Inclusion for Migrants.

Un grand merci à tous les participant.es, et partenaires de ce beau projet !

L’exposition est à voir au cabinet photographique, 11 place du gros Chêne 35700 Rennes, du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00. Entrée gratuite.

Voir les images…

Où l’on parle du Cabinet Photographique, et de l’exposition : https://www.canalb.fr/larene/1464 (à partir de 20’47”)

Un cabinet photographique à “Des Histoires”

Un cabinet photographique à eu le plaisir de participer au festival “Des Histoires” organisé par Comptoir du Doc du au.
L’équipe à présenté plusieurs projets:

-Photographies de couverture photos et vidéos de Mehdi Boubeker
L’Étonnant Voyage Haïkus et sténopés par les poètes du cabinet photographique.
Portraits Voyageurs Travail plastique & photo de Neven Denis, Marine Le Nours & Maud Pelletier.
Blues Portrait Cyanotype de François Lepage et Pascal Lesage.

Projection du film issu de la marche l’Étonnant Voyage réalisé par Tatiana

La clôture du festival c’est fini avec le Studio Mobile, La Sténopette à Roulette, quelques boites (sténopés) et l’insoleuse pour tirer les négatifs en cyanotype.

Merci à toutes l’équipe de Comptoir du Doc, le LAP, Anime et Tisse, Les becs verseurs, Les films du macadam, Keur Eskemm.
Merci à Lætitia et Mehdi.

Touriste or not touriste

En ce moment au cabinet photographique, venez découvrir la superbe exposition du Collectif Fabrika ! Touriste or not touriste. Atelier goûter le mercredi 2/10 en leur présence.

Mascarades

Mascarade est une réflexion sur le masque social.

Le temps d’un instant, les artistes Luz LéoN et La Petite Paillette proposent à des anonymes un voyage dans leur intime idéal.

La rencontre entre la photographie noir et blanc et l’aquarelle, dénonce la tristesse du monde de l’image dans lequel on évolue pour se confond dans un interstice onirique. De façon à ce que chacun puisse se rapprocher de ses rêves.

¨Mascarade¨

Work in progress

Publiée par La petite paillette sur Mardi 2 avril 2019